L'église St Joseph

L'église St Joseph

 

L’EGLISE de NEUVILLE fut inaugurée le 18 juin 1863, (quatre jours après la bénédiction de la cloche). C’était un jeudi, le temps de la Seine et Oise, et sous le second empire.
« Les habitants de Neuville, pour se rendre à Eragny aux offices divins et à toutes leurs affaires, actes et cérémonies officielles, avaient à s’imposer une course d’environ trois kilomètres par tous les temps.
L’arrivée d’un nouveau curé dans cette localité, l’abbé Marie Léonard LEGRAND, devait amener un changement complet dans l’existence du hameau de Neuville. Homme énergique, entreprenant, -secondé par la population de Neuville, il entreprit la lourde tâche de construire une église….
église 02 GT

La souscription, à laquelle chacun apporta son obole, produisit 19.265 francs. Le terrain où devait s’élever l’église fut donné par M. CORNUDET. Sous la direction de l’architecte Elie TREMBLAY, enfant de la commune, l’édifice s’éleva rapidement. Le devis initial de 25.000 francs atteignit plus de 35.000 francs.

L’église, en forme de chapelle suffisamment vaste et bien bâtie, fut inaugurée le 18 Juin 1863. Le premier registre des délibérations de la nouvelle fabrique relate ainsi cette mémorable cérémonie : (Aujourd’hui dix-huit juin 1863, Nous Jean-Pierre Mabile, Evêque de Versailles, avons solennellement béni et placé sous le vocable de saint Joseph,confesseur, l’église de. Neuville../)

Par les démarches et la générosité de l'abbé Legrand, un cimetière fut ouvert par arrêté sous-préfectoral du 24 mai 1864 et Neuville érigé en Paroisse. En 1865, l'abbé Legrand, de ses deniers, acquit et fit construire un presbytère, où il vint habiter comme premier curé et qu'il donna à la commune à sa mort en 1875.
En février 1869, un décret érigeait Neuville en commune. M. le vicomte Alfred Cornudet, député de la Creuse, en fut le premier maire
. L'abbé Legrand, à sa mort en 1875, fut enterré au pied de la grande croix du cimetière. On lui doit en particulier : " le don de son presbytère; l'inspiration des dons de sa servante, Mlle Amélie Savary : dons pour l'admission des malades pauvres à l'hospice de Pontoise ; création d'une école de filles avec don de l'école à la commune, etc. »
En italique extraits des « Mémoires de la Société Historique et Archéologique de Pontoise et du Vexin Tome XLI 1932 pages 46 et 47 par F. FOUQUE ancien adjoint au maire de Neuville.

Le plan de l’église est celui des basiliques, vaste nef rectangulaire avec une large abside flanquée de deux sacristies. Les éléments remarquables sont le vitrail de J.E. ROUSSEL représentant la sainte famille, et dans l’abside, le vitrail de l’oculus représentant la sainte trinité et la fresque de Alexandre GRELLET représentant le Christ en majesté encadré par des saintes femmes et les apôtres. Les statues s'inscrivent dans les traditions décoratives du XIXème siècle ; elles sont désignées sous le terme de « saint-sulpiceries » Le Groupement paroissial de l’Hautil a fêté les 150 ans de l’église le 15 juin 2013.
voir le lien cliquez-ici

ville 07 GT

Date

10 juillet 2019

Tags